CARASSONE, COEUR POPULAIRE

L’un des endroits les plus anciens de Mondovì, il conserve un charme particulier. Carassone a toujours été le village du peuple, un village ouvrier, au point d’avoir ce dicton en piémontais :  “‘N Piassa ij sgnor, a Breo ij dnè, a Carasson ij pieujè” (à Piazza les seigneurs, à Breo les riches, à Carassone les pouilleux ). Un dicton qui a fomenté rivalité pendant des siècles, mais auquel les Carassonais se sont attachés au fil des ans, à tel point qu’il est devenu en quelque sorte leur symbole, leur bannière.

Carassone est presque un village à part, avec son hameau, ses commerces, et ses petits trésors. À partir de l’église de Sant’Evasio, malheureusement désormais ouverte uniquement pour des occasions spéciales, parmi les plus anciennes de Mondovì, en passant par le couvent des Dominicains et arriver finalement  à l’église de San Giovanni et Evasio. Objet de nombreuses transformations et rénovations au cours des siècles, ses formes actuelles remontent aux XVIIe et XVIIIe siècles. La riche décoration intérieure remonte au XVIIe siècle, et encadre une très riche offre de peintures sur toile et de fresques.

A gauche, la chapelle de la Madonna del Rosario possède deux fresques récemment restaurées, attribuées au peintre Giovanni Claret, représentant la bataille de Lépante et la croisade contre les Albigeois. L’église se dresse sur une terrasse d’où l’on peut profiter du magnifique panorama sur la Garzegna, le premier tronçon des Langhe. Dans ces collines se dresse la chapelle de “Santa Maria Des Vignes”, qui conserve de précieuses fresques du XIVe siècle. Une promenade dans la verdure de la Garzegna permet d’admirer le profil le plus fascinant de Mondovì, avec ses anciennes murailles, ses palais et ses églises, dans un cadre naturel spectaculaire.

Découvrez les actualités du Monte Regale

Et de nombreux autres Partenaires