LA PISTE CYCLABLE : ALPES DE LA MEDITERRANÉE

Les soupirs de la mer, la grouillante activité de la plaine piémontaise, les profils en dents de scie des Alpes françaises et italiennes. Les paysages sont nombreux et différents et ils convergent tous vers le Massif du Marguareis, le barycentre d’une ceinture alpine silencieuse et fascinante, depuis toujours parcourue par des chemins muletiers, des chemins de transhumance, des rues blanches et des sentiers, l’idéal pour une utilisation lente et durable du territoire. C’est précisément d’ici que naît l’ambitieuse Piste Cyclable des Alpes maritimes qui envisage de donner naissance à un domaine extérieur étendu entre l’Italie et la France, le Piémont et la Ligurie. De la Vallée de la Roya à la Vallée du Tanaro, de la Vallée Vermenagna aux Vallées Pesio et du Gesso, de la Vallée de la Nervia à la Vallée de l’Argentina. Sept couloirs vallonnés qui se rencontrent pour une expérience cyclable incontournable.

La route du Duc

Tout le projet est en cours de réalisation, mais c’est précisément dans le territoire du Monte Régale, qu’on a récemment restauré la soi-disant route du Duc, qui du Pian delle Gorre porte au Col du Prel dans la haute Vallée Pesio. Un vieil itinéraire (l’ancienne route carrossable 194 a été, en fait, construite à partir de 1940 par le Génie civil de Cuneo de l’époque) qui surmonte en 8 km un dénivelé d’environ 900 mètres, présentant une pente maximale de 8%. Une première porte d’entrée sur toute la piste cyclable qui s’ étend sur l’extraordinaire corniche du Parc Naturel du Marguareis, alors, quelle effigie plus crédible qu’un projet pétillant au parfum expérientiel.

Traduit par le Liceo Linguistico de Mondovì

Découvrez les actualités du Monte Regale

Et de nombreux autres Partenaires