Les Bancs Géants (Big Bench)

Le phénomène “Bangle” des bancs géants : ils sont partout!  voir la liste

Que les humains soient infiniment petits par rapport à l’univers, ce n’est pas tout à fait nouveau, mais l’Américain Chris Bangle a eu une idée assez géniale pour l’illustrer. À Dogliani, Clavesana, Carrù, Piozzo, Farigliano et bien d’autres endroits des Langhes ,“la Langa”, il y a ses immenses bancs : “Big Bench”. Ces énormes bancs colorés sont parfaits pour y grimper, se prélasser et se sentir à nouveau tout petit, le tout avec une vue magnifique.

Mais l’histoire de Chris Bangle est surtout passionnante à un autre titre. On pourrait appeler ça un paradoxe, même si étymologiquement ce n’est pas tout à fait correct. Bangle est le designer automobile par excellence. Américain, originaire de Ravenne ( en Ohio, USA), il a conçu des modèles emblématiques tels que la Fiat Coupé, l’Alfa 145 et la BMW Série 1. A un tournant de sa vie, il a décidé de quitter son poste de designer en chef chez BMW. De tous les endroits de la planète, il pouvait littéralement aller où il voulait. Mais il a choisi les pentes sauvages du Sbaranzo, dans le voisinage de Clavesana, un lieu où tout semble plus intense : les couchers de soleil, le vent, même le silence. Ces collines sont unanimement définies comme les plus belles de la région…C’est bien vrai, le territoire des Langhes est un peu une planète à part entière.

Cliquez ici pour accéder au site Web officiel de la communauté Big Bench et obtenir une liste de tous les bancs. Ci dessous ceux que vous pouvez trouver près de chez nous.

Infopoint - Viaggio nel Monte Regale
  1. CLAVESANA Borgata Gorrea
  2. FARIGLIANO Frazione Masanti
  3. CLAVESANA Borgata Palazzetto
  4. CLAVESANA Lo Sbaranzo
  5. CARRÙ Piazza Div. Alpina
  6. PIOZZO Loc. Alba Rosa
  7. PRATO NEVOSO
  8. DOGLIANI Castello
  9. CEVA Via Lepoldo Nobile 43
  10. BRIAGLIA La Serra
  11. CHIUSA DI PESIO Via Sant’Anna
  12. PEVERAGNO Bric Montrucco
  13. CIGLIÈ
  14. PAROLDO Pedaggera
  15. MONASTERO VASCO Chiesa San Lorenzo
  16. NIELLA TANARO Borgata Valmorei
  17. VIOLA ST. GREÉ
  18. SAN MICHELE M.VÌ
  19. FONTANE
  20. PIANFEI zona Belvedere
casa bangle – ph. filippo bamberghi

Le projet et le concept des bancs géants

Tout a commencé par une idée de Chris Bangle, le célèbre designer américain, lorsqu’il a installé le premier “Big Bench” à Gorrea, devenue sa maison d’adoption depuis plus de cinq ans. “Un concept simple – nous dit Bangle le regard rêveur – pour voir d’un autre oeil le splendide paysage que nous offre ce bout de terre. » C’est ainsi que sont nés les bancs géants. « J’ai voulu reprendre une idée que j’avais vue lors de mes voyages autour du monde, poursuit le créateur, dans le but de stimuler l’imagination, la fantaisie, le rêve. S’asseoir sur le banc signifie laisser derrière soi, au moins pour un moment, le stress de la vie quotidienne en voyageant avec le regard et l’esprit. Un moment unique de paix et de tranquillité.”A commencer par le “Red” à Gorrea, les immenses bancs ont rapidement fait leur apparition dans d’autres régions et ont créé de véritables oasis de relaxation où chacun peut se détendre un peu… “Ce projet n’a pas été conçu sur la planche à dessin”, explique Bangle,” et c’est ce qui donne le caractère exceptionnel de la création de ces bancs. Nés de l’esprit de personnes, ils sont le fruit d’un travail acharné et d’une passion pour donner au territoire un angle un peu différent.

Et le succès est venu rapidement.

“ Il y a encore beaucoup de gens assis sur les « grands bancs » profitant de la vue ou simplement se rencontrant et bavardant. L’autre soir, un groupe de jeunes est resté à Gorrea jusqu’à minuit sans chahut ni tapage. Ils y ont simplement trouvé un endroit où ils peuvent se rencontrer, parler, où partager leurs sentiments, s’isoler ou échapper à la pression, loin du bruit des boîtes de nuit. Et je pense que des endroits comme celui-ci manquent à nos jeunes. Récemment, un groupe de touristes est venu ici même. Quand je les ai vus, j’ai eu envie d’aller leur dire bonjour. Nous nous sommes souhaité “la bonne année”, avons partagé un verre de vin et mangé une tranche de panettone, un beau moment convivial, gai et chaleureux. Pour moi c’est ça l’esprit des bancs.”

Sont-ils donc aussi une promotion touristique ?

“C’est certainement une occasion supplémentaire de mieux faire connaître cette belle région. Les bancs ont depuis longtemps un public régulier, des habitants locaux mais aussi des touristes qui en ont entendu parler. Nous travaillons actuellement sur une carte, mais le bouche à oreille  – moins officiel –  est aussi très important. Rencontrer des gens, échanger des détails sur les autres bancs géants, ou littéralement partir à la découverte d’endroits reculés, nous porte à retrouver le sens de l’aventure. En fait c’est ça le secret.”

Mais les Grands Bancs peuvent-ils aussi devenir une ressource pour la communauté ?

“Je crois vraiment à cet aspect. Et l’opportunité doit être saisie immédiatement, car ces bancs ont un franc succès”. Nous avons donc créé le Big Bench Community Project pour lancer des idées et des initiatives à partager avec les artisans et commerçants. L’orfèvre Bracco de Carrù a conçu une collection de bijoux et a d’autres idées en tête. Et bientôt nous voulons proposer une sorte de panier pique-nique dans lequel les restaurateurs locaux pourront proposer leurs produits, en faisant en sorte que ceux qui viennent ici pour passer une belle journée sur les bancs puissent aussi apprécier un bon déjeuner en plein air.

Bref, les opportunités sont nombreuses et les communautés locales, les municipalités elles-mêmes doivent en profiter. C’est une idée de base qui est déjà née avec le banc lui-même. Quand j’envoie les dessins pour un projet et sa réalisation, je ne demande qu’une chose : que le banc géant soit construit sans utiliser l’argent public ».

Et c’est comme ça que ça s’est passé à Carrù…

“ – Oui. Le projet a impliqué tellement d’artisans locaux qu’un seul banc ne suffisait pas. Nous avons donc créé les petits frères, des mini-bancs qui représentent les autres installations du quartier qui ont donné vie à un jardin sympathique et coloré.”

C’est exactement cela, un jardin coloré qui donne le sentiment et l’image d’un rêve. Ces immenses bancs, chacun avec leurs couleurs et leur identité, avec leurs ondulations et leurs dimensions fantastiques, nous emmènent directement au pays des merveilles d’Alice.  Ainsi l’on redécouvre l’émerveillement que seul le regard depuis autre point de vue peut inspirer. Et c’est probablement le secret de leur succès.

_____________



Découvrez les actualités du Monte Regale

Et de nombreux autres Partenaires